LA LOI DES CHOIX
 

Nous avons pris conscience que le présent est le seul endroit où je peux manifester mon pouvoir de transformation sur ma vie. Ainsi le passé ne peux servir à prédire l’avenir que si nous maintenons la tendance mais il  est le gardien de nos expériences et des apprenti-sages que nous avons faits.

 

Nous avons contacté la loi de l’équilibre qui tel un pendule nous permet  d’explorer les extrêmes en nous ramenant vers l’équilibre, notre centre. Ainsi plus nous vivons à l’extrême une des polarités, plus le balancier nous amèneras vers l’autre extrême afin de rééquilibrer en annulant les charges. Avec le temps, nous apprenons à moins nous éloigner de notre centre, en nous permettant plus rapidement d’explorer l’autre polarité : travail – détente, arrêt – marche, intérieur – extérieur, intériorisation – expression. C’est la voie du juste milieu.

 

La loi des choix. Eh oui, nous avons le choix de croire que le passé est garant de notre futur ou qu’aujourd’hui est le premier jour du reste de ma vie et que je peux  choisir le chemin que je veux emprunter. Long temps, pour moi, choisir était synonyme de renoncer… peut-être que je croyais au fond de moi que je pouvais TOUT  avoir. Peut-être est-ce vrai, mais en tous les cas, pas en même temps. Je peux vivre les opposés mais l’un après l’autre, selon le principe de la loi de l’équilibre. Alors, j’y ai ajouté un bout de phrase qui me permet de sortir de l’indécision et de passer à l’action

 

Choisir c’est renoncer  …et ainsi me libérer.

 

Choisir c’est prendre un des chemins qui s’offre devant nous et l’explorer. Peu de choix sont définitifs et ainsi explorer un chemin peut nous permettre de savoir qu’il ne nous correspond pas. De plus, il arrive que nous voulions faire un choix par anticipation, c’est-à-dire que nous nous projetons dans un futur qui, par définition, est un espace que nous n’avons pas encore vécu. Ainsi nous ne sommes pas conscients de toutes les données que nous allons accumulées d’ici là, qui vont nous permettre de faire un choix éclairé.

 

Mais comment faire un choix ? N’y a-t-il pas parfois cette bataille qui recommence entre notre tête et notre cœur ? Auquel faire confiance ? Eh bien, au deux, car il possède chacun une partie de la réponse. Utiliser toutes les connaissances accumulées à travers notre chemin de vie et laisser le cœur choisir le chemin qui a un cœur, celui qui correspond à notre mission de vie, qui répond à nos aspirations profondes. C’est ce qui donne un sens à notre vie et nous donne des ailes.

 

Bonne semaine,

 

                   Nadine